Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
Mandat Confiance / Exclusivité
Bienvenue chez CENTURY 21 Visa Immobilier, Agence immobilière ROQUEFORT LES PINS 06330

"Dormez je le veux ! Mais n'te promène donc pas toute nue!" à Roquefort les Pins

Publiée le 12/12/2019

Dormez je le veux ! Mais n'te promène donc pas toute nue !

Le 17 décembre à 20h30 au pôle image de Roquefort les Pins, la commune accueillera la pièce 

 "Dormez je le veux ! Mais n'te promène pas toute nue !"
De l'auteur Feydeau et avec la mise en scène de Gilles Bouillon, elle sera jouée par Frédéric Cherboeuf, Nine de Montal, Mathias Maréchal, Iris Pucciarelli, Vincent Chappet, Paul Toucang

Justin, le domestique de Dormez, je le veux !, hypnotise son patron célibataire et inverse les rôles : il se fait servir et fume ses cigares. Mais un projet de mariage pourrait bien mettre à mal ce curieux couple maître-esclave… Quant à Clarisse, l’héroïne de Mais n’te promène donc pas toute nue, elle a décidé de bousculer les conventions bourgeoises dont son parlementaire de mari est pétri jusqu’au ridicule.
Hypnotisme et folie.
« Il me fait mon ouvrage et je lui fume ses cigares ! Voilà du véritable libre-échange ! »

Depuis le XVIII° siècle, avec les expériences de Mesmer, sur le magnétisme animal, l’occultisme est en vogue.

Aujourd'hui les spectacles donnés par les mentalistes font un carton, mais depuis les années 1860, avec les expériences de de Charcot ou Broca à La Salpêtrière ou à l'Ecole de Nancy, on étudie l'hypnose plus scientifiquement et à des fins thérapeutiques. Un sujet de société qui a toujours divisé et charmé le public et dont le théâtre s'empare. 

En 1892 Feydeau avait déjà présenté une comédie en 3 actes "Le Système Ribadier", dans laquelle le héros exploitait ses facultés hypnotiques pour plonger son épouse dans le sommeil le plus profond quand il partait retrouver sa maîtresse.

Avec cette pièce présentée à Roquefort les Pins, la puissance comique de l'hypnose va encore plus loin et avec laquelle il peut lacher la bride à son extravagance et à la folie irrésistible qui est la marque de ses meilleures comédies.

MAIS N’TE PROMENE DONC PAS TOUTE NUE !

Comédie en un acte représentée pour la première fois, le 25 novembre 1911, au théâtre Fémina. La pièce reçoit un très bon accueil du public et de la critique. La pièce reste à l’affiche jusqu’au début de mars 1912.

Le député Ventroux doit recevoir un important industriel, M. Hochepaix, par ailleurs maire de Moussillon-les-Indrets et adversaire politique. Il tente de convaincre sa femme, Clarisse, d’arrêter de se promener en tenue légère dans l’appartement comme elle en a pris l’habitude.  Il ne cesse de lui répéter « Mais n’te promène donc pas toute nue !« .

Une dispute éclate entre les époux qu’arbitrent malgré eux Hochepaix, et le valet de Clarisse, Victor. Lorsqu’une guêpe s’en mêle et pique Clarisse à la fesse, celle-ci s’affole…  Elle prend pour le médecin, Romain de Jaival, journaliste du Figaro, chargé de réaliser une interview du député.


Préventes disponibles au pôle image et/ou sur le site : http://cinema-lepavillonbleu.fr

Tarif : 15 €

 

Notre actualité